header banner
Default

On ne sait pas pourquoi cela monte, mais on attend les résultats - investir ch


Je sais que le rêve actuel de tout investisseur est de voir la FED enfin pivoter et avoir une stratégie un peu moins agressive au niveau des taux, mais pour l’instant, j’ai surtout l’impression que c’est le marché qui pivote. Il pivote même à la hausse, le tout sans trop savoir pourquoi. Là tout de suite, à l’aube d’une saison de résultats trimestriels qui promet d’être Rock n’roll, les indices pointent tous dans le vert sans trop savoir pourquoi. Je sais bien que l’on attend que des bonnes nouvelles du côté « micro », parce que l’économie va TELLEMENT bien, mais en même temps, le reste de l’environnement est TELLEMENT pourri que l’on se demande comment être aussi « confiant ».

L’Audio du 17 octobre 2023

Télécharger le podcast

VIDEO: Pourquoi tu ne Réussiras JAMAIS en Trading! (Expliqué par un Trader à Temps Pleins)
Elliot Hewitt - YoungTraderWealth

Résumés qui ne résument rien du tout

VIDEO: 3 ASTUCES Pour TRIPLER Ses Résultats en Publicité Facebook Ads !
Elias SMMA

Hier les USA réussissaient un coup magistral en montant de 1% sur la plupart des indices, sans que l’on sache trop pourquoi. Sans que l’on comprenne d’où venait cet optimisme. Alors oui, on peut se dire que « pour l’instant » la guerre au Moyen-Orient est toujours contenue et que les Israéliens sont massés à la frontière en se disant : on y va ou on n’y va pas ? – mais on ne peut pas non plus dire que ça soit uniquement ça et que ça devait être un catalyste bullish pour les marchés financiers.

Alors on se raccroche au fait que le pétrole baissait hier soir et que ça pourrait être une bonne nouvelle pour l’inflation. Oui, bon, alors le pétrole baissait de 1$, pas de 14 et cela pour une simple et unique raison : le fait que les USA soient prêts à lever une partie des sanctions vis-à-vis du Venezuela pour autant que le pays accepte d’organiser des élections libres dans un an. Que l’on soit bien d’accord, il ne faut pas venir me raconter que les USA sont en train bosser pour la démocratie en Amérique du Sud, c’est surtout que les réserves stratégiques sont vides et qu’il faut trouver un moyen pour les remplir à moindre coût et que soutenir l’Iran face à Israël n’est pas une option – enfin, pas encore. Donc, la baisse du baril nous a donné une raison de souffler en fin de journée hier, mais fondamentalement on peut quand même se demander d’où venait un optimisme pareil en début de semaine.

On observe, on observe

VIDEO: Investir en bourse : tout ce que tu dois savoir avant de miser un centime !
Thami Kabbaj

Si l’on en croit les résumés d’hier, les bourses mondiales sont montées dans un « contexte d’optimisme » à l’approche de la saison des publications trimestrielles. Alors je vous avoue que j’aimerai quand même bien savoir d’où provient ce vent d’optimisme. En tous les cas, ça ne vient pas du Moyen-Orient, ça ne vient pas non-plus depuis l’Europe de l’Est et, à moins de déjà connaître les chiffres de Tesla, de Goldman et de Netflix et de SAVOIR qu’en plus le marché va bien les prendre, je ne sais vraiment pas où et comment trouver l’envie de bourrer la caisse dans un environnement pareil.

La saison de la macro est donc plus ou moins terminée depuis quelques jours et l’on ne peut plus qu’attendre un discours d’un banquier central qui tournerait DOVISH ou Powell qui lâcherait des informations confidentielles sur l’avenir des taux pour trouver du fondamental macro-économique afin de se rassurer. Surtout que ça fait plus de 4 jours que Krugman ne nous a pas sorti une connerie plus grosse que lui au niveau de l’économie. Du côté des chiffres du trimestre, on sait tous pertinemment que ça n’est pas la qualité des chiffres qui comptent, mais l’interprétation que le marché va en faire, il est donc très difficile de prendre une décision d’investissement aujourd’hui, sachant que de très très bons chiffres mal interprétés pourraient quand même nous coûter cher et que l’inverse est tout à fait possible également. J’ai donc le sentiment que nous sommes Chuck Norris qui fait les grand-écart entre deux avions et qu’il suffirait de pas grand-chose pour que ça se finisse mal. Ou bien aussi d’ailleurs.

La hausse pour un lundi

VIDEO: J'ai INVESTI pendant 10 jours dans les PARIS SPORTIFS : Mes résultats et ma stratégie
SAB

Quoi qu’il en soit, hier nous avions la vision du verre à moitié plein et l’optimisme était de mise. Il n’y avait rien à faire là contre, même si l’on peut se demander si nous n’étions pas « un peu » trop optimistes. Il n’y a pas eu de chiffre trimestriel important, il n’y a pas eu de chiffre macro important, mais le Dow Jones a tout de même achevé sa meilleure séance depuis deux mois. Le S&P500 termine juste en-dessous de la moyenne mobile des 50 jours et les USA font tout ce qu’il faut pour faire baisser le pétrole – ce qui arrangerait bien les transporteurs routiers de par chez eux, puisqu’il y a de plus en plus de « truckers » qui se retirent du business parce que le diesel est trop cher et que tout le monde ne roule pas encore en Tesla.

Bref, tout ça pour dire que malgré les tanks qui menacent Gaza, malgré les Iraniens qui menacent les Israéliens de représailles s’ils rentrent à Gaza, malgré les Américains qui menacent les Iraniens de représailles s’ils font des représailles sur les Israéliens et malgré Madame Yellen qui vient dire à la télé que les USA « ont les moyens de soutenir la guerre en Ukraine et la guerre au Moyen Orient », parce que l’économie « va bien », même si la dette US est en train d’exploser le plafond qui n’existe pas et que les cartes de crédits non-remboursées sont en train d’atteindre des sommets, hier les marchés montaient parce qu’ils étaient « optimistes » sur les chiffre du trimestre.

Si l’on devait donc résumer la journée, on monte sur des théories fondées sur pas grand-chose et on se fout totalement de la réalité effective dans laquelle nous vivons. Je ne suis pas loin de penser que nous sommes dans la Matrix et que je vais croiser Néo en sortant dans la rue dans une demi-heure.

En Asie ce matin…

VIDEO: Les stratégies du meilleur gérant d’Europe (13,1%/an) | William Higgons | Finary Talk #25
Finary

Ce matin, l’Asie est en hausse « parce que le pétrole baisse ». Je vous avoue que les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens. Les mecs arrivent à se pointer au bureau au milieu de la nuit européenne, à regarder le baril qui baisse parce que les Ricains ont laissé entendre que l’on s’autorisait à penser dans les milieux autorisés que les sanctions pourraient être levées si le Venezuela devenait démocratique – c’est un peu comme si je vous disais que j’arrêtais de boire dès que la Suisse est championne de monde de foot – c’est un peu des promesses en l’air – mais visiblement, le fait que le baril passe de 86.50$ à 85.12$, cela semble avoir le pouvoir de changer les perspectives économiques japonaises, chinoises et probablement celles du reste du monde aussi.

À l’heure actuelle, le Nikkei est en hausse de 0.9%, Hong Kong de 0.96% et la Chine avance de 0.25%. Les futures américains sont légèrement en baisse alors que Biden a confirmé son voyage à Tel-Aviv dans les jours qui viennent. Ce qui sera une occasion parfaite pour les Iraniens s’ils veulent lancer des représailles. Franchement, Biden n’a rien de mieux à faire ? Les Israéliens souffrent déjà largement assez sans qu’il aille là-bas. Bref, toujours est-il que là tout de suite, le pétrole qui perd 1 dollars et 48 cents, c’est la solution à tous nos maux. L’or est à 1928$ et le Bitcoin est de retour à 28’000 et des poussières après avoir pris 10% hier suite à un Tweet bidon qui laissait à penser que la SEC avait validé l’ETF SPOT BITCOIN de Black Rock, mais en fait c’était bien un « Tweet bidon » qui était passé entre les mailles très serrées du filet anti-connerie qu’Elon Musk a mis en place chez « X ». Tout ça pour dire que selon BlackRock, la SEC évalue toujours. La SEC est hyper-busy hier, puisque via son patron Gary Gensler – que l’on reconnait facilement parce qu’il ressemble à un méchant dans les films hollywoodiens – elle a annoncé que « selon elle », il est inévitable que l’Intelligence Artificielle nous produise un krach boursier dans la décennie à venir.

Je dois dire qu’au-delà du fait que ce genre de nouvelle ne sert strictement à rien, je suis tout de même obligé de dire que tant que l’IA ne nous envoie pas des robots du futur qui roulent en Harley Davidson, on signera tout de suite pour le krach boursier. Par contre, si quelqu’un peut me filer la date, ça m’arrange parce que 3650 jours à choix, c’est un peu vaste pour faire le choix.

Nouvelles du jour

VIDEO: Arrêtez d’être en demande et faites ceci pour le/la RENDRE DINGUE !
Alexandre CORMONT (officiel)

Dans les nouvelles du jour, on nous dit qu’un des stratèges de Morgan Stanley, Mike Wilson, pense que le marché est mûr pour se péter la figure, qu’il n’y aura pas de Christmas Rally et que le S&P500 va à 3900 pour Noël. Manquerait plus que l’on nous oblige à manger des dindes de chez Beyond Meat au repas du réveillon et la fin de l’année sera parfaite. Il y a aussi Pfizer qui rebondit parce qu’ils annoncent un plan de cost-cutting – le patron de la société qui a trouvé le vaccin contre le COVID et qui trouve bientôt un vaccin contre le COVID toutes les semaines et que même des fois ils trouvent des vaccins contre des maladies qui n’existent pas encore, et bien Pfizer s’est également plain des gens qui ne veulent plus se faire vacciner, mais s’estiment confiant sur le fait que les gens vont « prochainement » redevenir responsables et vont retourner sagement se faire faire leur 14ème injection.

Autrement, on notera les commentaires de Mike Gertken, stratégiste chez BCA Research à Montréal – oui, moi non plus je ne le connaissais pas jusqu’à y a 5 minutes – Eh bien l’ami Mike, il a décrété qu’il y avait 70% de chances que le conflit Israélo-Palestinien s’étende dans la région sur les 12 prochains mois. 70% – pas 64 ou 72 – non, 70%. Et puis il ne doit pas être trop faux parce que selon le Ministre de l’intérieur français, le nain Darmanin, la France est déjà sous attaque du Hamas dès qu’un mec prend un couteau quelque part. Et puis alors, la plus belle nouvelle de la journée c’est le Roitelet français qui a parlé – il était visiblement très courroucé – sa couronne doit lui donner de l’urticaire, à moins qu’il fût frustré de ne pas avoir pu toucher des rugbymans sur la pelouse du stade de France, je ne sais pas, toujours est-il qu’il a déclaré que le GOUVERNEMENT serait IMPITOYABLE !!! Enfin, impitoyable, sauf contre ses 18 Ministres qui ont des casseroles au cul mais à qui on laisse la présomption d’innocence. Et puis, pour terminer, il y aurait 2’000 soldats US qui se prépareraient à se déployer dans la région du Moyen Orient. EH BEN VOILÀ ! Le Président grabataire va finir par l’avoir SA GUERRE !!!

Chiffres du jour

VIDEO: Il pense que vous êtes acquise ? Voici 3 actions qui vont le complètement le déstabiliser !
Brenda BOUKRIS - Attitude Séduction

Pour ce qui est des chiffres du jour, Il y aura le ZEW en Allemagne, le ZEW en Europe et les ventes de détail aux USA, ainsi que la Production Industrielle. Les Retail sales seront intéressantes à observer, histoire de voir si le consommateur n’est pas en train de craquer. Pour ce qui est des trimestriels, nous aurons Bank of Amreica, Goldman Sachs, Johnson & Johnson, Lockheed Martin et Bank of New York Mellon.

Actuellement les futures sont dans le rouge de l’ordre de 0.2% et on attend avec impatience les chiffres de Tesla et de Netflix agendés demain soir, ça donnera l’impression d’avoir une vision sur l’avenir de la techno ! Pour le reste, je vous souhaite une excellente journée et je vous retrouve demain à la même heure et au même endroit.

À demain !

Thomas Veillet
Investir.ch

« People often say that motivation doesn’t last. Well, neither does bathing. That’s why we recommend it daily. » -Zig Ziglar

Sources


Article information

Author: Kelly Brown

Last Updated: 1698135603

Views: 552

Rating: 3.7 / 5 (39 voted)

Reviews: 83% of readers found this page helpful

Author information

Name: Kelly Brown

Birthday: 1953-12-30

Address: 52729 Charles Freeway Suite 450, South Malikmouth, AL 01963

Phone: +4505098737587615

Job: Article Writer

Hobby: DIY Electronics, Sewing, Chess, Stamp Collecting, Woodworking, Chess, Stargazing

Introduction: My name is Kelly Brown, I am a spirited, unyielding, forthright, daring, esteemed, artistic, talented person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.